Vos rêves ou vos peurs, de quel côté êtes-vous? 

Le combat se déroule entre vos rêves et vos doutes. Dans quel côté allez vous mettre votre énergie pour gagner? 

1• vos rêves ( ce que vous voulez ) ? 

2• vos peurs ( ce que que vous craignez ) ? 

3 • vous êtes spectateurs ?  

 En effet, un combat se déroule chaque jour entre ce que vous voulez et ce que vous craignez. Alors investissez votre énergie du bon côté pour gagner. 

Si vous focalisez votre énergie du côté de vos peurs et vos craintes, vous ne donnez aucune chance à vos rêves de se concrétiser. Il suffit d’accorder un minimum de temps à vos doutes pour que toute la confiance en vos rêves se fissure et l’énergie négative se structure autour de vous. Et, pendant que vous avez peur que le ciel vous tombe sur la tête, rien avance, tout s’arrête. C’est un des cercles vicieux dans lequel il ne faut plus retomber ! Bien sûr, vous ne pourrez pas vous empêchez de douter et d’avoir peur. Mais, vous pouvez les utiliser de manière constructive. 

En tant que coach, le doute fait parti du plan d’action, je m’en sers pour avancer, c’est qui me permet d’établir une stratégie.  J’anticipe toutes les difficultés en fonction de ce qui me fait douter ou fait douter la personne qui fait appel à moi et j’apporte les solutions pour faire face. C’est de cette manière que le doute est efficace.

 Investissez l’énergie vers ce que vous voulez et transformez ce qui fait obstacle en quelque chose de constructif. C’est une bonne habitude à prendre. L’attitude positif du jour ! 

Quelques clefs pour gagner ce combat : 

• VOTRE INSTINCT A TOUJOURS RAISON !

( imprimez-le : scotchez le sur votre frigo, miroir de la salle de bain ou sur la table de nuit et apprenez le par cœur ! ) 

Instinct, intuition ou vos tripes peu importe comment vous appelez cela, fiez-vous à vos sentiments intérieurs. Que ce soit une indication pour vous prévenir d’une situation ou d’un chemin ou sur une personne, bon ou mauvais, ne cherchez pas à rationaliser et raisonner ce que dit votre ventre ou votre petite voix intérieure. A ce moment-là, la logique ne doit pas rentrer en compte. Vous avez un sixième sens qui capte des signaux avant vous. Écoutez-vous! (revoir l’article : Nous sommes tous intuitifs ! )  

• Si vous êtes dans le flou, les questions à explorer : 

 -Quel est votre projet, désir, réve? 

– Quel est votre doute, peur, crainte?   

– Quelle capacité ou qualité pouvez-vous exploiter?  

– Quelles ressources avez-vous besoin? 

– Quelle est la stratégie la plus adaptée? 

– Imaginez que vous êtes au pied du mur face à vos rêves et que vous risquez de tout perdre immédiatement (et meme que votre vie en dépend ) que seriez-vous prêt à faire ? 

– Qu attendez-vous pour agir et tout mettre en œuvre pour avoir ce que vous voulez? 

Pour chaque difficulté, une possibilité pour faire face ! Nous découvrons tous que nous sommes forts lorsqu’il n’y a plus d’autres choix que d’être forts. N’attendez pas d’être au pied du mur pour découvrir les solutions qui sommeillent en vous. Vous ne pourrez peut-être pas obtenir ce que vous voulez de suite mais l’important est de suivre votre plan et les étapes qui vous y rapprochent. Et, l’on découvre toujours des qualités souvent insoupçonnables pour gérer la situation. Vous avez en vous plus de patience, de persévérance, de tempérance, de tolérance, d’endurance… et d’autres qualités en “ance” ou d’autres compétences 😀… Bien plus de capacités que vous ne le croyez. 

Vous êtes prêts ! 

Combattez du bon côté ! 

#1Jour1AttitudePositive 

Programme by Lilie Coach 

Tous droits réservés. 

✨✨✨✨✨✨

D’abord : rejoignez moi sur la page Facebook :  LILIE Coach ou sur Twitter et Instagram : @LilieCoach 
Puis : que pensez-vous de cet article ? Commentez-ci dessous et apportez votre petite touche. 
ET : n’oubliez pas, pour toutes vos idées positives : #TeamRevolutionPositive
Ohlala : Vous n’êtes pas encore inscrit à la newletter : Abonnez-vous de suite pour recevoir sans chercher toutes les actu positives : cliquez en bas de chaque page.  

Advertisements

Croire en soi, la solution 

Méfiez-vous de vos doutes et leurs provenances. Beaucoup, pour croire en eux, ont besoin de faire douter les autres. 

 Et le phénomène s’amplifie, sur les réseaux sociaux particulierement, les jugements hâtifs et les critiques fusent à tout-va. Dénigrer l’autre permet de se sentir meilleur que lui, un sentiment de supériorité qui traduit en réalité un véritable complexe d’infériorité. Car, en effet, nul n’a besoin de faire douter autrui si il croit suffisamment en lui. 

Plus que jamais, nous devons à ce monde de croire en nous, comme jamais et de toutes nos forces. 

  

Alors, comment faire pour croire en soi? Comment éviter de douter de soi à cause des autres ?  

” Connais-toi toi-même !  ” 

Croire en soi, c’est se connaître soi-même, sans dépendre de l’avis des autres. C’est notre jugement sur soi qui détermine la façon dont les autres nous perçoivent. 

Quand on ne croit pas en soi, on a tendance à mettre en avant ses faiblesses et ne pas croire en ses potentiels. Les autres sont forcément meilleurs que nous et nous nous croyons incapable de faire mieux. Résultat, on loupe des tas d’occasions et on est à la merci des autres. C’est la dévalorisation de soi. 

 1• On connaît ses forces et on accepte ses faiblesses. 

Croire en soi c’est croire en ses atouts d’abord et accepter ses imperfections ensuite.  Personne n’est parfait et lorsque notre imperfection sera corrigée une autre apparaîtra. Donc, à part si nous voulons en être victime toute la vie, acceptons d’être imparfaits et concentrons-nous sur nos atouts. 

II est important d’être honnête et lucide envers soi-même, il ne s’agit pas de se faire d’illusion ou se tromper de problème. C’est ce qu’il y a de plus dur, savoir qui on est vraiment. 

Nous pouvons établir une liste, que nous mettons à jour chaque année, en y notant : 

Nos atouts et en quoi cela nous avantage.

Nos imperfections, en quoi cela nous désavantage. 

C’est important de bien définir les avantages et inconvénients pour etre conscient de son potentiel. On réalise souvent que nos imperfections ne gênent que si nous leur accordons de l’importance. 

2• On suit son propre chemin : 

Croire en soi c’est aussi savoir où l’on va. Que voulons-nous devenir? Òu voulons-nous être? Ne pas savoir cela, c’est se retrouver à suivre le pas d’un autre. Il est donc important de définir ses objectifs et s’en tenir, un peu comme un capitaine aux commandes de son navire, on suit sa trajectoire, à son rythme. 

Le meilleur moyen de retrouver foi en ses rêves c’est de se projeter dans l’avenir. Pour croire en soi, c’est pareil, s’imaginer dans le futur, échanger avec ce que nous serons demain, s’imprégner de ce que l’on ressent, permet d’adopter de bons réflexes pour maintenir le cap, dans la bonne direction. 

Échanger avec soi-même, un exercice clef dans mon coaching mental. Le soi du passé pour le réparer, le soi de l’avenir pour le préparer. 

3 • Et maintenant on s’affirme ! 

Croire en soi c’est accepter ses atouts, ses imperfections, ses objectifs et les affirmer ! C’est l’acceptation de soi,  ses propres opinions, ses propres décisions, ses goûts, ses envies, ses croyances, ses erreurs aussi et son affirmation.  

On ose dire ce que l’on pense. 

On ose faire ce que l’on veut.

S’affirmer aussi tel que l’on est.  Lorsque l’on ne croit pas en soi, on a tendance à jouer la comédie dans le but de plaire. Mais, renforcer son ego avec une image fausse n’accroît pas l’estime de soi, ca la détruit. Quand le masque tombe, le regard est brutal. On n’imite pas non plus les autres mais on peut s’en inspirer. En société, on privilégie l’authenticité, être soi-même,  affirmer ce que l’on est.  Rien de mieux pour croire en soi. 

” L’oiseau ne craint pas que la branche se casse car il croit en ses propres ailes. ”  

Conclusion :  

Croire en soi c’est connaître ses propres ressources pour les mettre à profit afin d’accomplir son propre chemin.  Avec un réel et profond engagement envers soi-même.  Coûte que coûte.

  Je m’engage ici-et-maintenant à toujours croire en moi et ne laisser personne me faire douter de moi parce que c’est ma responsabilité en tant qu’être humain. 

Signature : en commentaire 


Cet article vous inspire? N’hésitez-pas à le liker ! Commentez-le aussi, posez vos questions, réagissez ou apportez des précisions, ici ou sur ma page Facebook LILIE Coach ou un tweet à @LilieCoach