L’état amoureux illustré :) 

IMG_4096-1

Advertisements

LOVE – De l’état amoureux à l’amour … 

Une histoire d’amour naissante est comme le commencement d’un nouveau voyage. C’est l’aventure. Nous redécouvrons le monde sous un meilleur jour. Il y a de la magie dans l’air. Toutes les premières fois sont exaltantes. Le premier rendez-vous, le premier baiser, le premier je t’aime, la première nuit d’amour, la toute première brosse à dent dans la Salle de bain…les premiers sextos. Nous manquons pas d’imagination, au début. Toutes les petites attentions au petit déjeuner, les escapades surprises en amoureux, les câlins gourmands à tout moment…

Le sourire accroché à nos lèvres, les yeux rêveurs, le visage est rayonnant, au plus haut de notre forme, rien ne peut nous atteindre ! Ça nous dérange pas de vous entendre nous raconter vos meilleurs exploits à longueur de temps, de passer derrière vous, tout le temps ou quand vous nommer toutes vos copines ma chérie. Et ça vous dérange pas que l’on vous fasse attendre deux heures avant de dîner et d’appeler tous les jours notre maman ou encore nos sorties, en mini-jupe, entre filles. Tous ses petits détails n’ont aucune importance. Au début. Nous voyons la vie en rose.
Tomber amoureux donne des ailes.. Nous passons de simples mortels à Wonder Woman ou Superman devenant le héros de l’élu de notre cœur. Nous pouvons déplacer des montagnes pour eux, au début. C’est étonnant comment l’état amoureux nous rend courageux, brillant, irrésistible. Nous nous révélons sous nous notre meilleur jour. Nous souhaitons ce qu’il y a de mieux. Une volonté de faire plaisir qui disparaîtrait peu à peu.

Car après ça se complique.
Cet état amoureux, celui qui nous fait rougir, trembler, battre le cœur à cent à l’heure, nous fait frissonner et nous embellit mais qui nous rend aussi euphorique, cet état de bonheur intense qui nous rend capable du meilleur, ne durerait pas.

Pourquoi le passage de l’état amoureux qui nous met sur un petit nuage à l’amour-attachement se transforme souvent en orage?

Certains d’entre-nous seraient accro à l’état amoureux. Dès lors que la relation s’installe, ils perdent du plaisir. L’amour-attachement n’apporte plus les mêmes sensations particulières liées à l’état amoureux. Ils se retrouvent en manque. Contraints souvent d’enchaîner les conquêtes pour retrouver le plaisir que sécrètent les hormones à ce stade. On retrouve ici le profil des éternels insatisfaits mais aussi ceux qui sont sujet aux addictions. Ils se lassent dès-lors que l’attachement est acquis.

Pour d’autres, l’amour-attachement représente l’engagement avec un grand E. Pas de place à l’erreur, aux faux pas et aux imperfections. L’histoire d’amour prend une place très importante. Et tout devient sérieux. Ce sont généralement les personnes maniaques du contrôle, très organisées, qui n’aiment pas laisser de place à l’inattendu. Tout est prévisible, calculé, projeté et réglé à la montre. Le manque de magie fane l’idylle.

Il y a ceux qui sont ce que l’on attend d’eux. Ils portent un masque. Ils s’effacent pour l’autre. Ils acceptent, supportent, tolèrent et encaissent tout. Ce sont ceux qui manquent de Confiance en eux, des le début ils perdent leur assurance et effacent leur personnalité au fil du temps. Au tempérament entier, tout ou rien, quand la coupe est pleine, l’amour disparaît du jour au lendemain.

Il y a les fusionnel. Ils aiment faire tout à deux. On ne peut les séparer de l’autre longtemps. Ils créent une symbiose très intense dans leur duo. L’amour attachement les plonge dans une histoire fusionnel et passionnelle sur leur planète privée que nous ne pouvons atteindre. Il ne faudrait pas qu’un élément perturbateur vienne éclater leur bulle.

D’autres, lorsque l’attachement s’installe, souffrent de dépendance affective. Ils deviennent émotifs, sensibles, fragiles. Ils se révèlent être les plus jaloux, possessifs et paranoïaques. Il est difficile de leur combler le manque d’amour qu’ils ont bien souvent depuis l’enfance. A force de poser des limites, l’interdit devient un fantasme qui pourrait devenir réalité à la prochaine tentation.

Mais, heureusement il existe une espèce d’amoureux rare. Eux aussi sont un peu jaloux, trop organisés, dépendants, insatisfaits, maniaque de contrôle ou en manque de confiance mais il y a quelque chose de magique en eux qui fait que par miracle (ou beaucoup d’efforts et de volonté….!!!! ) cela résiste à tout !

Au début tout est beau tout est rose… et après aussi !

Derrière un couple, il y a deux cœurs qui bat qui ont chacun des besoins différents et qui nécessitent des attentions particulières.

Pour être heureux à deux, il faut être heureux soi-même! Prendre soin de son couple, c’est avant tout prendre soin de soi. Nous savons que l’ennemi mortel d’un amour, c’est l’usure. Un couple usé, c’est avant tout une personne usée.

Pour aimer l’autre, il faut s’aimer soi-même. Travaillez votre assurance et amour-propre pour une relation saine et équilibrée. Restez-vous même, ce n’est pas parce que vous êtes deux, qu’il faut laissez de côté vos loisirs, vos passions, vos amis, et tout ce qui vous fait plaisir. Cultivez votre personnalité pour laquelle votre partenaire est tombé amoureux, ne vous effacez-pas. Les tentations sont plus dangereuses lorsque nous retrouvons, grâce à elles, une part de nous-mêmes que nous avons laissée de côté, pour la personne que l’on aime. Cela signifie aussi de laisser l’autre suivre ses propres envies.

Pour être heureux ensemble, il ne faut pas reproduire nos schémas personnels. Lorsque nous démarrons une histoire d’amour, tout ce qui nous a fait souffrir dans notre état enfant ressort inconsciemment à l’état adulte. Si il y a quelque chose qui dans le passé vous a blessé, réglez-le parce que vous ne serez pas entièrement heureux avec vos anciennes blessures. L’amour renforcera ce qui n’est pas réparé. Le risque est de les projeter sur votre partenaire et reproduire les mauvais schémas.

Pour avoir confiance en l’autre, il faut avoir confiance en soi. Quand la l’amour s’installe, certains deviennent fragiles. Ils manquent de confiance en eux et se créée des tas d’histoires, tout seul. Ce n’est pas facile d’être un couple de nos jours, tout est fait pour nous faire douter, ou nous tenter. Tant de circonstances, qui ne dépendent pas de nous, peuvent venir tout gâcher. Avant, nos parents n’avaient aucun moyen de suivre chaque faits et gestes de leur partenaires et leur entourage. Aujourd’hui, nous sommes tentés de tout savoir. Un engrenage dans lequel il ne faut pas tomber qui n’apportent que des problèmes. Ne scrutez pas le téléphone de votre partenaire ! Ni leurs profils Facebook à la loupe. N’analysez pas chaque like de photos par exemple. Vous vous fabriquerez des rivales ou des rivaux pour la plupart qui n’ont lieu d’être. Cessez de vous imaginer qu’ils couchent avec tout le monde, tout le temps ou les pires films lorsqu’ils ne vous répondent pas dans l’heure et au moindre retard. Quand la relation s’installe, c’est ce genre de détails qui détruiront le couple et vous avant tout.

À la place, imaginez des tas de scénarios pour le séduire ! Le jeu de séduction doit continuer quand la relation s’installe. Souvenez-vous de l’imagination débordante que vous aviez pour le charmer au début. À chaque occasion possible, comportez vous comme si c’était la première journée de votre vie à leurs côtés. Et de temps en temps, comme si c’était la dernière. Cela déclenche toujours de bons réflexes.

Laissez-vous aller !
Règles + Limites + Rituels. = ROUTINE !
Laissez plus de place à l’imprévisible.
Ne cherchez pas à tout contrôler,
si vous ne voulez pas que l’un des deux soit tenté par le changement ou l’interdit. Chaque jour est une nouvelle occasion de le surprendre.

Nous montrons à l’autre la façon dont nous voulons qu’il nous traite. Comportez-vous comme vous aimeriez qu’ils se comportent avec vous. Donnez à votre partenaire ce que vous souhaitez recevoir.

Pour vivre heureux, vivons cachés. Laissez votre ego de côté. Ne regardez pas si le voisin a l’air plus heureux que vous. Ne cherchez pas à le prouver ou le montrer. Et surtout ne l’attendez-pas.

Si le bonheur était une maison, la pièce la plus grande serait l’attente.”
En couple, faites de votre maison, la pièce la plus grande, l’audace ! Et beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amour….

Lilie

IMG_6865

Cet article vous plait? N’hésitez-pas à le liker ! Commentez-le aussi ici, sur ma page Facebook LILIE Coach ou un tweet à @LilieCoach 

#JeSuisAmour :

Je suis Amour.
Je ne suis pas l’amoureuse, je suis l’amour. C’est un état d’être, une raison d’être qui m’habite, m’inspire me porte et que je diffuse depuis toujours. Peut-on être la haine, un Etre de Haine, et comment le devient-on? Par le rejet, la souffrance, l’abandon, la maladie, l’injustice.. ? Nous traversons toutes ses épreuves. Nous choisissons. Résister ou céder, s’unir ou se rejeter, vivre ou mourir, le verre à moitié plein ou à moitié vide. Ce sont ces choix que nous avons à faire, en permanence, à chaque instant de notre vie. Etre Amour ou ne pas l’être. Qu’allez-vous choisir aujourd’hui?

Lorsque nous sommes Amour, nous choisissons instinctivement la résilience. Cette capacité à rebondir, toujours plus haut, face aux échecs, aux épreuves, aux difficultés et aux catastrophes qui font, malheureusement, partis de la vie. Çe n’est pas que nous sommes préparés à cela. Ça nous fait mal. Ca nous blesse. Ca nous rend fou. Mais, être Amour, c’est s’accrocher comme on peut, à nos espoirs, même par la plus petite lueur. C’est se raccrocher à nos illusions qui nous aident à croire que demain serait meilleur. C’est tenir bon, lorsque nous sommes épuisés de résister, c’est croire en ses valeurs, en ses projets, en soi quand tout nous pousse à douter. Et, même quand il n’y a plus rien à espérer, on trouve un nouveau chemin…

C’est ça être Amour. Aborder chaque moment de sa vie avec la volonté de faire bien, de faire mieux.
Etre Amour, c’est Etre Courageux ! C’est une attitude qui nous rend meilleur pour soi et pour les autres aussi.

C’est aussi, cette capacité à aimer sans rien exiger en retour. C’est partager notre état d’être autour de nous, sans attente. La seule récompense c’est le partage. Quand on est amour, on a pas peur de le dire face à l’ignorance, de le montrer contre l’indifférence, de le partager même quand il n’y a plus rien. On ne subit pas son amour, on l’a choisit. C’est aimer l’autre, sans l’emprisonner, c’est offrir son amour, sans demander un retour. Car, c’est aussi aimer sans devenir l’esclave de son amour. C’est l’intelligence. Le bon sens du cœur.

Tout le monde a sa part de beauté, de grandeur et de bonté. C’est cette capacité à repérer le meilleur chez les autres, vouloir ce qu’il y a de mieux pour eux, c’est ne retenir que les bons moment passés.

Etre Amour, guérit, apaise, répare, élève, porte, soulève, combat… Tout !

Alors, quoi que vous entrepreniez aujourd’hui, quoi qu’il vous arrive en ce moment, posez-vous deux minutes lorsque sera le moment de faire le choix… Etre Amour, peut vous aider à faire le bon.

Laissons notre amour être notre état et notre raison d’être.

Lilie

#JeSuisAmour

Twitter : @LilieCoach
Instagram : LilieCoach
Facebook : Estelle Delahaie
Page fan : Lilie Coach

#INTUITION – 2015 une année noire ? 

La veille de l’attentat contre Charlie Hebdo, je disais à un ami, Fred, alors que nous prenions un thé au Murat, Paris 16eme, ce que je ressentais pour cette année. Je lui disais, il va avoir du monde dans la rue, une révolte, de la colère, des regroupements, il m’a demandé pourquoi, côté économie ça devrait aller en Europe? Je lui ai dit car il va avoir des attentats, plusieurs et les gens vont se réveiller. Ils vont aussi vouloir justice. Parfois, jusqu’à faire justice… Je ne me doutais pas que ce serait dès le lendemain.


 Il y aura d’autres séries d’attentats, des coups de folies, des agressions !  

Une crise en France que nous n’oublierons pas. 

Ça déclenchera une guerre. Il va avoir un autre attentat ou acte terroriste début février. Puis mars, assez violent plus fort en mars…. spectaculaire. ça précipitera des réunions concernant une décision de guerre à l’étranger et en lien avec d’autres pays.
Pas de lieux touristiques tels que la TourEffeil  les métros.. Mais, des écoles, les places publiques, les commerces… La défense possible… Des lieux d’état. Un attentat métro, train et des attentats dans la rue. Période été à fin d’année. 

Le plus violent serait cet été ou fin été ? 

Il y aura une loi, pour le port d’armes des policiers qui sera votée cette Année. 

 Des nouvelles lois et constitutions : ministère de l’intérieur, ministère de la Défense.

Et puis.. Ce sera autour de la nature,  des inondations terribles et intempéries, cet été les températures seront mortelles caniculaires. Il fera beau mais trop chaud.

Et à l’étranger une catastrophe naturelle, immense, en Asie. 
Et une Autre fin d’été et fin d’année. Peut être les USA. 

Il y aurait des problèmes aux USA révoltes sur injustice. 

 Vers septembre, il y aura une énorme baisse en bourse. Du côté de l’asie je crois. Une crise négative qui marquera les traders.

 Il y aura un conflit avec la Russie qui sera inquiétant en fin d’année

Cette année, c’est plus impressionnant que d’habitude parce qu’il y aura divers menaces, attaques, provocations et des attaques terroristes en série, ils passeront à l’acte chez nous. Ils sont en guerre contre nous. Et nous ne sommes pas assez préparés à cela. 

 Une période noire pour le monde.
Mais l’année prochaine, l’humain se remettrait en question. Plus d’amour, de solidarité, d’émotions.  Peut être que  réveillerait les consciences tous ces drames… Et ce n’est qu’un début. 

09/01/2015
* les dates ne sont pas toujours précises et le lieu peut être différent. 

Lilie 

Avez vous des intuitions, faites vous des rêves prémonitoires, un sixième-sens?  Racontez moi. En commentant l’article ou sur Facebook LILIE Coach. 

2015/01/img_3798-0.png